La chute programmée de François Fillon

François Fillon n’a pas compris la France Profonde, il n’est pas le seul . Il partage cette ignorance avec l’ensemble du personnel politique.


La France profonde est enracinée dans toutes les classes de la société. Elle est allergique aux combines et à tout ce qui passe pour être malhonnête. Elle ne comprends pas qu’on puisse s’enrichir en exploitant des dispositions légales. Quand elle est blessée, la blessure est généralement profonde. Elle n’accepte pas les excuses conventionnelles prononcées du bout des lèvres


J’ai tenté de faire comprendre aux LR que La France profonde ne voterait pas pour François Fillon s’il continuait à l’ignorer.


J’ai adressé à tous les députés LR un message intitulé :

Sauver le soldat Fillon

Pour sauver le parti LR, il faudra convaincre François Fillon.

Obtenir le vote des électeurs déçus est encore possible.

lire

http://grainamoudre.fr/index.php/le-blog/


L’essentiel du message est le suivant. Pour que François Fillon puisse retrouver les votes des français déçus:

  •  il devrait commencer par faire un sérieux effort pour comprendre la France profonde. Il part de loin, ce sera difficile.
  •  Il devrait intervenir, à la télévision, à une heure de grande écoute, pour présenter le nouveau Fillon, en expliquant la démarche qui lui a permis de  mieux comprendre tous les français.

  • Il devrait demander à être pardonné, non pas du bout des lèvres, mais avec ses tripes. Cet acte de repentance n’est pas une humiliation c’est un        acte qui demande de l’intelligence et du courage.

  •  pour terminer, il devrait prendre l’engagement, d’imposer la transparence au niveau de l’appareil de l’Etat. Il pourrait proposer le modèle suédois. En Suède les citoyens peuvent vérifier les dépenses de leurs élus, ils ont accès à leurs comptes. Le contrôle des dépenses de l’argent publique par les citoyens n’est donc pas antidémocratique. Les élus suédois n’ont pas demandé l’abolition de ce contrôle.

Le message n’a pas été reçu, la sanction méritée ne s’est pas fait attendre.


Les députés qui n’ont pas su éviter un échec cinglant vont tout faire pour être réélus