Le chant du cygne

 

 Nous sommes immergés dans la campagne pour les élections européennes et voici que surgit, au premier plan, un affrontement franco-français. Le Président Macron défi le RN pour la première place, au risque de nous faire oublier l’Europe.

 

L’Europe

 

Les avis divergent à propos de l’Europe. Pour moi qui ai quatre-vingt treize ans, l’Europe c’est la Paix. J’ai vécu jusqu’à l’âge de treize ans en Meurthe et Moselle, à Longwy-bas, devant la ligne Maginot. J’étais convaincu qu’il y aurait une guerre à laquelle je participerais, cette guerre a eu lieu, elle a fait plus de soixante millions de morts.

 

Grâce à l’Europe, la guerre est un mauvais souvenir. Les citoyens européens ont appris à se connaître, à se lier d’amitié. Enfant, je ne savais pas ce que c’était qu’un allemand ; il n’y avait que de sales boches. Aujourd’hui, j’ai des amis allemands.

L‘Europe viens de connaître une période de prospérité. Les subventions européennes y sont pour quelque chose. Erasmus a fait naître uns génération d’européens. Je ne m’attarderai pas d’avantage sur des aspects positifs de l’Europe. Loin de moi l’idée de nier l’existence de nombreux problèmes auxquels l’Europe doit faire face. Les traiter sera la tâche de ceux que nous allons élire.

 

Nous sommes tous fiers d’être représentés par Michel Barnier. Espérons que les futurs élus français

seront à son image.

 

Le duel

 

Si, la liste du Président :

  • - était la première, le Président en retirerait uniquement une satisfaction personnelle.
  • - elle ne l’était pas, cela pourrait être le début d’une descente aux enfers pour le Président.

 

  • -Les petites phrases ;
  • -L’affaire Benalla ;
  • -La gestion calamiteuse des gilets jaunes ;

ont éloigné un grand nombre d’électeurs potentiels

 

Participation au duel

 

Inexorablement, le duel va se transformer en un référendum pour ou contre le Président.

 

Le RN bénéficiera des voix de ceux qui souhaitent battre Macron.

Ceux qui souhaitent donner un avertissement à Macron voteront pour un candidat d’une autre liste.

 

Conséquence

  • -Le duel est une faute politique.
  • -Si la liste du Président est nettement battue, la popularité du Président ne pourra que décroître.

Le duel lui sera, alors, fatal.